Les suspensions partielles

Un entraînement plus adapté pour l'escalade?

Les suspensions partielles isolent des mouvements d'escalade et permettent des entraînements complets avec un minimum d'outils. C'est une méthode simple, non conventionnelle et pourtant bien plus adaptée à notre sport que les suspensions conventionnelles avec les pieds dans le vide.

En préparation à la grimpe

La tension dans le corps est critique en grimpe. Quand les pieds décollent, c'est soit dans l’espoir de tenir un jeté ou bien c'est la fin. L'entraînement conditionne notre corps. Les suspensions partielles habituent à maintenir la tension entre la pointe des pieds et le bout des doigts en plus de développer la force. C'est plus similaire à l'escalade et permet de faire un meilleur transfert.

Modifier l'intensité facilement

Garder les pieds au sol ça permet de moduler l'intensité qu'on cible. Ça permet d'adapter naturellement, directement et précisément nos exercices lorsqu’on a sous les yeux la charge qu'on applique sur les prises. On peut mesurer précisément notre progression, ajuster la charge pour éviter des inconforts ou encore réduire l’intensité durant l’exercice pour poursuivre même si on n’est plus capable. Des progrès de force marginaux peuvent avoir un grand impact.

Cibler des mouvements spécifiques

Mon but pour l'entraînement ça reste de mieux grimper. Soit pour augmenter la quantité de blocs et de voies qui me sont accessibles, mieux profiter d'un voyage ou simplement grimper plus longtemps sans fatigue. Mais des objectifs aussi vagues se traduisent difficilement en plan d’entraînement. Une petite analyse montre les aspects plus spécifiques de la force des doigts qu’on peut entraîner individuellement pour voir des progrès rapides sur le mur

Les suspensions partielles s’adaptent parfaitement à ces entraînements variés. C’est facile de se perdre dans la variété d’exercices disponibles. Une pratique simple est de garder le focus sur un ou deux de ces aspects à entraîner pour quelques semaines, puis de mesurer son progrès et de changer le focus lorsque les progrès stagnent.

Au final, c'est pour qui tout ça?

Les suspension partielles sont des exercices simples qui conviennent aux grimpeurs débutant l’entraînement dont l’intensité, la forme et la spécificité peuvent être ajustés aux besoins de tous.

Jouer en s'entraînant, c'est plus amusant!

Leave a comment

English